Combien de concours faut-il passer ?

  • FLo
  • FAQ
Combien de concours faut-il passer ?

La question de Manon : « On m'a conseillé de tenter le concours dans le plus de villes possibles donc je pense tenter Amiens, Lille et Rouen. Crois-tu que c'est assez ? »

 

Voici bien la question qui occupe l’esprit de presque, pour ne pas dire tous les candidats ! Je me suis moi-même interrogée bien des fois, l’année de mes concours, et j’angoissais, lorsque j’entendais mes camarades de prépa dire qu’ils s’étaient inscrits à un énième concours « au cas où », « pour avoir une chance de plus », et blablabla, alors que j’avais moi-même jeté l’éponge, en termes d’inscriptions, après 5 concours.

 

Loin de moi l'idée de vous donner un chiffre, ici. Mais voici quelques éléments à considérer, lorsque cette question vous taraudera à votre tour.

 

  • Vos attaches

 

Parmi vous se trouvent des candidats qui ne peuvent pas quitter la ville où ils habitent, ou du moins s’en éloigner un peu trop pendant 5 ans, pour des raisons X ou Y, tout à fait justifiées (famille, finances, etc.). De ce fait, ces candidats ne préparent qu’un concours, parce qu’ils n’ont pas le choix, et beaucoup le réussissent. Courir un seul lièvre à la fois a aussi du bon en orthophonie : en vous concentrant sur un concours et en vous préparant rigoureusement aux épreuves concernées, vous augmentez vos possibilités d’être reçu, par rapport à un candidat qui veut tout savoir faire (et qui a donc beaucoup moins de temps à consacrer aux spécificités de chaque école) !

 

Néanmoins, les concours les plus proches de vous ne sont pas forcément ceux qui vous mettront le plus à votre avantage ! Il se peut que les épreuves proposées dans les villes qui vous entourent ne vous correspondent pas vraiment, et que vous partiez avec un handicap, par rapport à d’autres candidats bien plus à l’aise avec les mêmes épreuves ! Le kilométrage n’est donc pas forcément le meilleur critère à considérer dans vos choix de concours (même s’il peut être douloureux… temporairement) !

 

  • Vos points forts et… vos points moins forts

 

En analysant la nature des épreuves et leurs barèmes dans les différentes écoles, j’ai constaté plusieurs choses :

  1. En fonction des endroits, une même matière pèsera plus ou moins lourd dans la balance dans la ville X et dans la ville Y ;
  2. Généralement, les épreuves rédactionnelles comptent pour beaucoup (de sorte qu’une épreuve rédactionnelle ratée peut vous coûter votre place !).

 

Ce qu’il faut comprendre, donc, c’est que vos choix de concours doivent refléter vos points forts! Inscrivez-vous là où vous êtes bon, peu importe où cela vous conduira (du moment que rien ne vous oblige à rester là où vous êtes).

 

Par exemple : si vous n’êtes pas quelqu’un de concis par nature, évitez Bordeaux (résumé et discussion à pondre en 1 heure et quart, tout inclus) ou Nice (dissertation à écrire en 20 minutes), qui vous demandent d’écrire des textes en un temps record. En effet, plus on vous en demandera, plus vous risquez de ne pas finir, parce que vous en aurez trop à dire ! Choisissez plutôt la synthèse de Montpellier (3 heures) ou la composition de Nantes (2 heures), où on vous accordera un temps relativement plus important, qui correspondra bien mieux à votre nature!

 

Attention! Je ne dis pas là que vous ne pouvez pas viser un bon résultat pour Bordeaux ou pour Nice, en travaillant beaucoup ! Mais pensez-y : c’est un concours ! Vous courrez toujours avec un talon d’Achille, face à ceux qui naissent, la concision imprimée dans les gènes et qui travaillent beaucoup eux aussi, en visant la note maximale !

 

Prenez donc bien le temps d’étudier les différentes épreuves proposées dans chaque ville et leurs barèmes (j’y ai d’ailleurs consacré toute une partie dans le livre que j’ai écrit, pour vous simplifier la tâche !), avant de vous inscrire. Cela vous permettra de choisir les concours qui vous correspondent vraiment !

 

  • Votre survie

 

Les derniers points à considérer et non les moindres : vous-même et votre portefeuille !

 

Multiplier les concours, c’est cumuler la fatigue, le stress et la quantité de matières à réviser. Enchaîner des concours dont les dates se suivent de très près n’est pas forcément une bonne idée. Certains diront que c’est le prix à payer pour réussir, et j’admire l’esprit de sacrifice. Toutefois, je pense qu’il vaut mieux se présenter reposé (autant que possible) en se laissant assez de temps entre chaque concours pour récupérer et se préparer au suivant, qu’arriver épuisé, avec des cernes de trois kilomètres de long, angoissé et ne sachant plus où donner de la tête, tant il y a de choses à réviser pour cette multitude de concours.

 

Prêtez attention aux signaux que vous donnent votre corps, votre humeur, votre niveau de stress et de sommeil ! C’est une année qui va vous demander beaucoup d’efforts, mais elle ne doit pas être déprimante pour autant ! Si vous avez le moral à zéro, c’est un bon indicateur que vous en faites trop !

 

Ne courez pas toutes les villes ! Choisissez-les bien et ne vous ruinez pas ! Vos inscriptions ont un coût (auquel il faut aussi ajouter le transport, l’hébergement, les repas, etc.). Réfléchissez bien au prix que tout ceci vous coûtera et fixez vos limites. Même si vos camarades de prépa s’inscrivent à n’en plus finir, tenez-vous en à ce que vous avez décidé et investissez-vous à fond dans la préparation de ces concours-là, et rien d’autre !

 

En conclusion, je dirai, comme beaucoup, que ce n'est pas la quantité de concours que vous allez passer qui va vous assurer le plus de chances d'être reçu, mais c'est la qualité de votre préparation à chaque concours qui fera une vraie différence !

 

 

 

 

Nira 29/01/2016 13:09

Salut!
Merci pour tous ces conseils, c'est super!
Tu dis avoir écrit un livre, comment s'appelle-t-il?
Concerne-t-il, en totalité, les concours pour orthophonie?

Flo 29/01/2016 18:43

Salut!

Tu pourras trouver des extraits du livre sur ce site:
http://www.reussirleconcoursorthophonie.fr

Le livre s'appelle "je vais vous apprendre à être admis en orthophonie", il est disponible sur Amazon et concerne effectivement les concours d'orthophonie de tous les centres de formation.

Voici le lien pour Amazon:
http://www.amazon.fr/Vais-Vous-Apprendre-Admis-Orthophonie/dp/1092452125/ref=la_B011M8SFBE_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1454089349&sr=1-1

Bonne préparation! N'hésite pas à me contacter si tu as des questions!

Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog