Amiens 2016 : Préparez les écrits

Amiens 2016 : Préparez les écrits

La vidéo qui vous donne envie de passer le concours d’Amiens :

 

Postée sur YouTube et sur Facebook par les étudiants en orthophonie de l’école, en 2015, voici un aperçu sympa d’Amiens, son école, son association étudiante et son fabuleux concours ;-)

 

Suivez le lien pour la vidéo !

 

Infos pratiques :

 

Dates des épreuves :

 

- Admissibilité : 17 février 2016

 

- Admission : 22 et 23 avril 2016

 

Les annales :

 

Vous pouvez vous procurer les annales de 2011 à 2015 en contactant l’association GEPETO (Groupe d'Etudiants Picards Et Un Tantinet Orthophonistes) d’Amiens, pour la modique somme de 1,50 à 2 euros par année souhaitée, en suivant le lien suivant.

 

Les épreuves :

 

Au programme des épreuves d’admissibilité, rien de nouveau sous le soleil, pour le mois de février, soit :

 

- Un premier groupe d’épreuves de QRU (questions à réponse unique), le matin, d’une durée de 2h15, qui consiste en un QRU de Maîtrise de la langue, un QRU de Culture Générale et Scientifique et un QRU de logique. Les trois parties contiennent chacune 50 questions, et sont toutes notées sur 20 ;

 

- Un deuxième groupe d’épreuves, l’après-midi, pour digérer : une épreuve de résumé de texte, notée sur 20, d’une durée d’1h15.

 

Si vous avez la joie de faire partie des 120 premiers aux épreuves d’admissibilité, vous serez convoqués le 22 et le 23 avril pour les épreuves d’admission.

 

Au menu du 22 avril, vous aurez droit à :

 

- Une épreuve de correction de texte de 30 minutes, notée sur 20

 

- Une épreuve de créativité d’une durée d’1h15, notée sur 20, au cours de laquelle vous aurez besoin de feutres et de crayons de couleur, entre autres (voir les détails supplémentaires dans le règlement des épreuves).

 

Le 23 avril, auront lieu des épreuves psychotechniques et un entretien de motivation, devant un jury de deux professionnels, lesquels se dérouleront en deux parties : la première le matin et la seconde l’après-midi. Lors des deux sessions, les candidats seront rencontrés pour une durée de 30 minutes.

 

Pistes de révision :

 

QRU de maîtrise de la langue

 

Les commentaires des candidats de 2015 laissent penser que le sujet était  « abordable », beaucoup de questions relevant des « classiques » vus en prépa. À vous de juger, annales en mains !

 

En vocabulaire, les candidats ont eu droit à des mots tels que : hiératique, malandrin, syllogomanie, diapnophobie, épistaxis, exonyme, bachi-bouzouk, eutocie, etc. Passez les annales au peigne fin, et nourrissez votre répertoire de vocabulaire de nouvelles définitions (d’ailleurs, ne vous limitez bien évidemment pas à celles de 2015, puisque les sujets des années précédentes sont disponibles !). N’oubliez pas de les apprendre, bien sûr !

 

Un mot qui tombe une fois a de grandes chances de se présenter à nouveau !

 

Le genre des noms n’a pas été oublié dans l’histoire, éternel classique des concours. On a donc demandé aux candidats s’ils penchaient plutôt pour du féminin ou du masculin (ou bien pour les deux!), avec des mots tels que : matricule, enseigne, scolopendre, et autres acolytes intéressants.

 

Plus original, on a vu passer des questions sur la prononciation des mots (qui renvoient un peu à la connaissance de l’orthographe de ces derniers, en fait). Par exemple, on demandait aux candidats comment se prononce le mot « quasi » ou encore, dans quel mot, parmi 4, le « t » se prononce [s].

 

Pensez à prêter attention à la prononciation de vos mots de vocabulaire : un mot qui ne se dit pas comme il s’écrit est bon à retenir !

 

En orthographe, on vous questionnait sur les consonnes doubles : f ou ff, z ou zz, t ou tt, etc. Les accents et l’utilisation du trait d’union étaient également évalués.

 

En ce qui concerne la prise en compte ou non de la réforme de l’orthographe, dans vos réponses, fiez-vous à ce qui est mentionné (ou pas) dans les modalités du concours du centre de formation concerné ou dans le sujet. Lorsque la réforme est prise en compte, c’est écrit ! Si rien n’est spécifié à ce sujet, répondez comme si la réforme n’avait jamais eu lieu !

 

Pour vous préparer, voici deux références intéressantes :

 

En grammaire, accords du participe passé et accords du verbe avec un sujet qui contient « la moitié… », « les deux tiers… », etc., étaient  au rendez-vous. On essayait également de vous piéger avec des accords de noms (ex. : midi, matin, après-midi, etc.).

 

En somme, rien de bien facile, mais rien d’impossible pour tout candidat bien préparé, soit, habitué à appuyer ses révisions sur les annales, maîtrisant les règles de grammaire préférées du jury (participe passé, quand tu nous tiens !), les exceptions en termes d’orthographe ainsi qu’une bonne liste de noms dont le genre est difficile à cerner. Ajoutez à tout ça quelques mots de vocabulaire bien choisis, et le tour sera joué !

 

QRU de culture générale

 

En culture g, le topo n’était pas tout à fait le même ! Plusieurs candidats se sont plaints, en effet, de l’imprévisibilité des questions : « déconcertant », « aléatoire », « pas vraiment de la culture g », selon eux.

 

Il est vrai qu’Amiens a été plutôt créatif, pour le coup, puisqu’on a vu passer des questions sur l’arôme des Bêtises de Cambrai (il suffisait d’avoir eu la chance de goûter à ces bonbons pour gagner un point facilement !), le nombre moyen d’orthophonistes pour 100000 habitants, les âges minimum et maximum pour donner son sang, sans oublier le dernier album de Johnny et les sports dans lesquels la langue française est obligatoire.

 

Sont aussi tombées des questions portant sur des thèmes plus classiques :

- géographie (ex.: comparaison de la longueur de certaines frontières, nombre de départements en Ile-de-France) ;

- biologie (ex.: ATP, division cellulaire) ;

- arts (ex.: Monet, Caspar David Friedrich, Chopin) ;

- littérature (ex.: Zola, Éluard) ;

- histoire (ex.: Louis XVI, Vème République, durée de la guerre d’Algérie) ;

- actualités 2014-2015 (ex.: exposition au Grand Palais entre 2014 et 2015, affaire Jouyet-Fillon, sommet du G20) ;

- sciences et découvertes (ex.: Claude Bernard, loi sur la gravitation) ;

- gastronomie (ex.: omelette norvégienne, champagne).

 

Bien aborder l’épreuve consiste donc à explorer certains thèmes récurrents au concours, tout en faisant confiance au bagage de culture générale que vous avez acquis de façon beaucoup moins intentionnelle tout au long de cette vie, où vous ne prépariez pas encore le concours d’orthophonie ! Gardez le sourire : ce genre de sujets déconcerte tous les candidats et vous met donc sur un pied d’égalité ! Vous vous en sortirez !

 

Note : le sujet de culture g d’Amiens me fait beaucoup penser à la culture générale de Lyon ! On y trouve des questions similaires ! À bon entendeur !

 

QRU de logique

 

Le sujet de logique a paru plus compliqué à certains candidats en 2015, par rapport aux QRU des années précédentes. Pour les quelques retours que j’en ai eu, il semblerait que les questions étaient plus « mathématiques » que « logiques ».

 

Je vous suggère donc de vous entraîner à l’aide des annales de l’an dernier et des années antérieures, afin d’être prêt à tout. N’hésitez pas à rechercher sur Internet ou dans vos bouquins de préparation, des exercices et problèmes similaires à ceux des annales, afin de maîtriser les méthodes de résolution à utiliser pour chacun d’eux !

 

Résumé

 

Pour le résumé, je vous laisse consulter la méthode sur le blog et dans le guide du concours (p.216-223, dont un aperçu de la méthode ici).

 

A priori, le temps octroyé pour l’épreuve est raisonnable (1h15). Toutefois, un très gros ATTENTION à l’orthographe !

 

En effet, dans le règlement du concours d’Amiens, pour 2016, voici ce qu’on peut lire :

 

« Pour cette épreuve, plus de quatre fautes d’orthographe et/ou le non-respect du nombre de mots défini est éliminatoire et entraîne l’arrêt immédiat de la correction de la copie. »

 

Quatre fautes sont très vite arrivées ! Réservez vraiment un temps de relecture, en fin d’épreuve, afin de ne pas risquer l’élimination pour quelques fautes d’étourderie ! Profitez-en également pour vous assurer de respecter le nombre de mots requis !

 

Texte à corriger

 

Pour ce qui est du texte à corriger, soyez bien préparé, car il est précisé dans les modalités du concours d’Amiens que seuls vos résultats aux épreuves d’admission seront pris en considération, dans le classement final.

Vous avez encore jusqu’en avril pour vous entraîner : profitez-en, car beaucoup d’entre vous brilleront à l’oral. C’est donc vos résultats à l’épreuve de texte à corriger qui tranchera ! La clé du concours, une fois les épreuves d’admissibilité passées réside ici ! À méditer. Et à préparer !

 

Pour vous entraîner, mêmes recommandations qu’à Besançon :

- connaissez bien vos règles et vos listes de mots-pièges en orthographe ;

- maîtrisez l’accord des verbes et des adjectifs

- vous trouverez des textes à corriger sur le blog de Roxane.

 

Dernières recommandations pour réussir :

 

Pensez à bien équilibrer vos révisions ! Amiens est un concours assez complet, puisque vous êtes testés sur quasiment toutes les matières. Alors, ne vous focalisez pas seulement sur les QCM !

 

La clé, c’est de fournir les bons efforts aux bons endroits. Dans vos priorités, pensez à la maîtrise de la langue (orthographe et grammaire surtout), puisqu’on vous en demandera en QRU, mais qu’on en tiendra également compte dans vos résumés et que ce sera encore évalué lors de l’épreuve de textes à corriger !

 

Les tests psychotechniques (incluant logique et mathématiques) devraient aussi être bien préparés, puisque vous en mangerez durant les épreuves d’admissibilité et d’admission.

 

Enfin, ne tombez pas dans le piège de la culture g et du vocabulaire, qui sont tellement aléatoires que même si vous y passez des heures, il y a de fortes chances que vous ne soyez pas en mesure de répondre aux questions. Par conséquent, dans vos priorités, la préparation de ces épreuves doit venir en dernier (ce qui ne veut pas dire qu’il faut les négliger !!!).

 

Liens utiles :

 

Le site des étudiants en orthophonie d’Amiens ainsi que leur page Facebook, où vous trouverez des infos pratiques sur le concours et des contacts !

 

Bonne préparation à tous !

Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog