Le témoignage d'une autre Chloé

Le témoignage d'une autre Chloé

Chloé a obtenu son concours après deux années de préparation: une en classe prépa, l'autre chez elle, avec le CNED. Plusieurs d'entre vous ont probablement un parcours similaire. Ce témoignage est pour vous!

 

Son parcours

 

J'ai eu un parcours scolaire classique, j'ai passé un bac L que j'ai obtenu en 2014. Durant mon année de terminale, j'ai passé le concours de Bordeaux, pour savoir à quoi m'attendre, sans succès évidemment.

 

Première année : classe prépa

 

Bac en poche, j'ai intégré une prépa à Bordeaux. Me voilà partie dans une sacrée aventure ! C'est une année qui a été à la fois difficile mais très bénéfique. Le rythme était très soutenu et le travail à fournir m'a semblé insurmontable. Je me suis alors plongée dedans, sans réellement avoir de méthode bien précise et réfléchie.

 

Je n'ai malheureusement pas eu le courage de tenir sur la distance. Je me suis épuisée aux alentours de janvier. Cette année là j'ai passé 6 concours : Bordeaux, Toulouse, Paris, Lyon, Lille, Nice. Que des échecs. Ça a été difficile à accepter et à encaisser, mais certaine de mon envie de devenir orthophoniste, me voilà repartie pour une seconde année.

 

Deuxième année : CNED à la maison

 

Seconde année qui a été très différente de la première. En effet, je n'ai pas souhaité repartir dans une prépa et j'ai décidé de rentrer chez mes parents afin de préparer le concours seule.

 

J'ai pu organiser mes révisions en fonction de mes points forts et points faibles. J'ai pris la prépa du CNED pour également étayer mes cours de l'année précédente et c'est reparti : exercices de grammaire, annales.

 

Ses méthodes de travail

 

Pour le vocabulaire, je faisais des petites fiches avec au recto le mot et au verso sa définition ainsi que ses synonymes/antonymes et ses particularités orthographiques, s'il y avait. C'est une méthode qui a extrêmement bien marché pour moi.

 

Pour ce qui est de l'orthographe, les dictées de Bernard Pivot étaient mes meilleures amies ! J'en faisais au moins une par jour, sans exception.

 

J'ai passé 7 concours : Bordeaux, Paris, Lille, Toulouse, Clermont, Rouen, Nice. J'ai réussi à décrocher l'oral de Nice qui s'est bien passé puisque j'ai été admise sur liste principale !

 

L’organisation de ses journées

 

Je n'avais pas de journée typique, mais généralement, je travaillais de 9h à 12h et de 14h à 18h. Je faisais le plus fastidieux le matin et ce que je préférais l'après-midi.

 

Cependant je n'hésitais pas à faire des pauses et à m'aérer l'esprit quand j'en ressentais le besoin, chose que je ne faisais pas la première année.

 

Oui, il faut fournir un énorme travail mais il faut aussi savoir s'écouter pour rester endurant.

 

Les livres qu’elle recommande

 

- Les dictées de Bernard Pivot

- Tout le vocabulaire au concours d'orthophonie

- 1000 QCM culture générale concours orthophonie

 

Ses conseils aux futurs candidat(e)s

 

Surtout ne baissez jamais les bras et croyez en vous. C'est un travail de longue haleine, mais qui en vaut la peine !

 

Ciblez vos concours en fonction de vos points forts et faibles, et n'en passez pas beaucoup (8 maximum selon moi) pour rester en forme et concentré. Ce concours est difficile mais pas impossible ! Je suis loin d'être une bête à concours et pourtant, avec de la détermination et du courage, j'ai réussi, alors vous le pouvez aussi !

 

Bonne chance à toutes et à tous et peut être à bientôt à Nice !

lina 05/10/2016 16:41

la clé de la réussite est l'organisation du travail

FLo 08/10/2016 22:07

C'est vrai!

Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog