Le témoignage de Clotilde

Le témoignage de Clotilde

Clotilde a réussi son concours après une année de prépa et une année de fac en Belgique. Elle étudie mantenant à Lille, en première année d'orthophonie ! Encore de bons conseils à saisir !

 

Son parcours

 

J'ai suivi une filière scientifique et j'ai obtenu mon bac en 2014. Suite à ça, j'ai voulu faire une prépa à Lille (Cours Galien) et n'ayant pas obtenu les concours, j'ai tenté le tirage au sort en Belgique pour l'année 2015-2016, mais je n'ai pas été prise. Du coup, j'ai fait une première année en psychologie à Mons (Belgique), étant donné que la 1ère année de logopédie et de psychologie est commune là-bas. Je me disais que j'allais encore tenter le tirage au sort à la fin de ma première année et espérer passer en 2ème année. A côté de la fac, j'ai encore passé les concours et j'ai finalement obtenu Lille !

 

J'ai passé 6 concours durant mon année de prépa : Amiens, Lille, Paris, Strasbourg, Tours et Poitiers, mais je n'ai été admissible nulle part car je pense n'avoir pas su cibler mes concours.

 

En effet je ne suis pas du tout culture générale, ce qui est indispensable à Poitiers, Amiens ou Strasbourg, par exemple. Du coup, pour ma 2ème année de tentative, j'ai choisi des concours plus littéraires ou avec de la bio, c’est pourquoi j'ai passé Lille, Limoges, Tours, Nantes (car il était en début d'année, donc j'espérais avoir un avantage sur les primants) et... je ne sais plus... !

 

L’organisation de sa préparation

 

Pour me préparer aux concours, je bossais mes cours de prépa et les cours du CNED que j'avais rachetés à une étudiante en orthophonie. Je travaillais en moyenne trois heures tous les jours sur les concours pour ne pas trop empiéter sur mes cours à la fac.

 

En ce qui concerne mon organisation, je fonctionnais plus par envie, c'est à dire que je ciblais la matière que j'avais envie de travailler pendant au moins 2h et ensuite, je faisais des exercices en rapport avec cette leçon.

 

Bien sûr, durant ma 2ème année, j'ai un peu lâché la culture gé, donc je ciblais davantage mes révisions en fonction des concours que j'avais choisis.

 

Pour la mémorisation je faisais de petites fiches de points vraiment importants que j'avais mis dans ma douche pour les revoir régulièrement (oui, original !). De plus, je m’entraînais aux dictées tous les week-ends avec ma mère et j'en faisais grâce à un site : www.ladictee.fr, qui proposait des dictées de différents concours en France, dont le niveau correspondait assez bien à ce qu’on nous propose en orthophonie. Je faisais également des résumés et des plans de dissertation où je me chronométrais.

 

Ses conseils aux candidats

 

Un conseil que je pourrais donner, c'est de savoir faire des pauses et ne pas se surcharger la veille d'un concours sinon on risque « l'overdose de travail » et ce n'est pas bon non plus ! Donc il faut garder un rythme de vie sain !

 

Si vous en avez la possibilité: allez dormir chez les étudiants pour les concours !!! En plus de faire des économies, vous recevrez de bons conseils qui vous rassureront la veille d'une épreuve !

FLo 08/10/2016 22:06

Bon courage Mélanie :-)

mélanie 04/10/2016 16:40

merci pour ces conseils

Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog