Le témoignage de Maï-Ly

Le témoignage de Maï-Ly

Son parcours

 

 

J'ai passé un bac L, j'ai fait 2 ans de prépa littéraire, 3 ans de philo, et un master en Ressources Humaines. J'ai travaillé 3 ans dans ce secteur. J'ai ensuite donné des cours de soutien en philo et français, j'ai fait du bénévolat dans une association auprès d'enfants scolarisés en école élémentaire et j'ai fait de l'alphabétisation auprès d'adultes. C'est ce qui m'a poussée à passer les concours d'orthophonie.

 

J'habite dans le Nord, donc j'ai passé le concours de Lille une première fois pour voir ce qui était attendu en 2015. Je me suis inscrite au CNED vers la fin du mois d’août la même année, et j'ai aussi travaillé avec des documents donnés par une amie orthophoniste. Je suis satisfaite des cours du CNED. D'une part parce qu'ils sont très clairs. Et parce qu'ils sont en version papier : pas besoin d'imprimer, ou de se faire mal aux yeux sur écran (on y passe déjà pas mal de temps). Je recommande cette méthode pour des personnes autonomes, qui veulent travailler à leur rythme.

 

L’année suivante, j'ai passé Besançon, Amiens, Paris, Limoges, Lille, Clermont et Rouen (soit 7 concours). J'ai été admissible à Paris, mais je n'ai pas été reçue. C’est à Lille que j’ai finalement été admise. Ayant eu les résultats de Lille avant Besançon, je ne suis pas allée à l'oral là-bas. Dans les autres concours, mes résultats, sans être admissibles, étaient cohérents (je n'étais pas trop mal classée) : pas d'accidents. (Clermont, Limoges, Rouen, Amiens).

 

Ses méthodes de travail

 

Concernant la méthode de travail, je faisais des journées de 8h30-12h30, reprise vers 13h30. Petite sieste d'une demi-heure vers 15h. Ma fin de journée était vers 18h-19h, voire 20h quand je faisais une dictée avec mon compagnon.

Concernant la culture gé, je ne l'ai pas particulièrement travaillée (Lille, que je visais n'avait pas d'épreuve de ce genre). Mais je l'ai bien réussie à Besançon, et pas trop mal à Amiens. Je pense que je l'ai acquise tout au long de mes études, tout simplement. Et je suis de nature curieuse, quand les choses m'intéressent, je suis une éponge.

 

Concernant l'orthographe j'ai beaucoup travaillé avec mon compagnon qui m'a fait des dictées et des dictées de mots. J'ai fait toutes les dictées de Pivot, avec relevé systématique des mots inconnus ou fautifs. J'ai eu la même démarche avec les livres d'annales et d'exercices de type Vuibert.

 

Le soir, pas de travail après 20h en général. Je regardais des émissions historiques ou culturelles sur Arte, par exemple. J'ai aussi regardé beaucoup de « C'est pas sorcier » quand je me lassais d'un travail plus scolaire.

 

Son conseil aux candidats

 

Mon conseil c'est de vraiment essayer de prendre du plaisir dans ce qu'on fait et de ne jamais laisser la lassitude s'installer.

 

Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog