Nantes 2017: Préparez les écrits !

Nantes 2017: Préparez les écrits !

Voici une occasion d’éprouver vos acquis, dès le mois de décembre ! Rien de mieux qu’un petit passage à Nantes, juste avant les fêtes, pour faire le point sur ce qui va bien, et ce qui ira bientôt mieux avant de décrocher pour quelques jours !

 

Infos pratiques :

 

Pré-inscription : du 03 octobre 2016 au 14 novembre 2016 inclus

 

Où vous inscrire :

 

http://ortho.univ-nantes.fr

 

Date des épreuves écrites : 15 décembre 2016

 

Les annales :

- Vous pouvez vous procurer les annales récentes en contactant l’association nantaise des futurs orthophonistes (AFON), pour la modique somme de 7 euros : http://club.quomodo.com/anfo/infos_candidats/les_annales_de_nantes.html

- Des annales plus anciennes sont également disponibles gratuitement sur Internet, dont notamment sur les blogs et sites suivants :

https://orthoconcours.wordpress.com/category/annalesnantes/

http://jereussisleconcoursdorthophoniste.com/sujet/annales/

http://www.ma-prepa-concours.com/index.asp?ID=795

 

Les épreuves :

 

Pour l’édition du concours 2017, disons que Nantes reste fidèle à ses habitudes :

- Au menu des épreuves d’admissibilité, on retrouve encore : maîtrise de la langue française, raisonnement, culture générale et orthographe, le tout à effectuer en 1h30 ;

- Une épreuve d’admission (corrigée seulement si vous faites partie des heureux candidats retenus, suite à la correction des épreuves d’admissibilité), qui consiste en une composition française (dissertation) de 2 heures.

 

Suite aux épreuves écrites, si votre candidature est retenue, vous serez convoqués à l’oral (sur lequel nous reviendrons plus tard dans l’année).

 

Attention :

 

En parcourant les modalités, vous noterez deux changements importants, par rapport à 2016 :

- La durée des épreuves d’admissibilité : de 2h auparavant, on passera à 1h30. Cela veut-il dire que le nombre de questions va diminuer ? Je ne m’y attendrai pas, à votre place. Par conséquent, il vous faudra être RAPIDE !

- Les notes éliminatoires : en 2016, il « suffisait » d’obtenir 5/20 pour éviter l’élimination directe à l’épreuve de Raisonnement et Culture générale. En 2017, il faudra obtenir au moins 8/20. Par conséquent : ne négligez surtout pas la préparation de cette épreuve, si vous voulez avoir une chance d’aller loin !

 

Logique et Culture générale

 

« Premièrement, QCM de logique et culture générale. 20 questions en 30 minutes. J'ai trouvé les maths moins difficiles que l'an dernier. La particularité, si je me rappelle bien, c'était qu'il fallait cocher les réponses fausses et pas la réponse juste. Pour la culture G, il y avait des questions en rapport avec la ville ou le département. Par exemple: une liste de lieux touristiques. Lequel ne se trouvait pas en Loire-Atlantique? C'était le Puy du Fou qui est en Vendée. Mais aussi des questions bien plus pointues, par exemples sur les œuvres de Nikki de Saint-Phalle ou sur un auteur de livres pour enfants. » (Marie-Claire, admise en 2016)

 

Logique

 

Selon vos prédécesseurs, l’épreuve de raisonnement de Nantes est assez corsée, même si pour certains, les questions ont semblé plus accessibles en décembre dernier que durant les années précédentes. Quoi qu’il en soit, si vous espérez être admis à Nantes, ne faites surtout pas l’impasse sur cette épreuve (surtout quand la note éliminatoire a été élevée à 8/20 : vous avez VRAIMENT besoin de points ici !).

 

Comment vous préparer :

1. Annales, annales, annales

2. Étudiez, exercez-vous

3. Contrôlez vos progrès : annales, annales, annales

 

Culture G

 

Les cœurs balancent : abordable, très (trop) générale, autant chercher une aiguille dans une botte de foin, quand on essaye de se préparer à une telle épreuve, selon les candidats. Comme l’indique Marie-Claire, les thèmes des questions étaient plutôt variés et incluaient des clins d’œil concernant la région (dont la célèbre marque de biscuits et autres : LU). Les candidats ont également été interrogés sur le passage de certaines lois pour les femmes (droit de travailler et d’ouvrir leur propre compte en banque pour les femmes, en 1965), sujet très souvent abordé à Nantes (voir l’article Nantes 2016 : préparez les écrits), les œuvres de Victor Hugo, Claude Ponti, etc.

 

Je vous laisse explorer les annales pour en avoir une meilleure idée. Pensez à dégager les thèmes sous-jacents, pour guider vos révisions. Constituez des fiches, listant entre autres les œuvres littéraires des auteurs en question et allez plus loin en répertoriant également celles de leurs contemporains.

 

Vous pouvez également utiliser des applications sur vos Smartphones pour mémoriser vos fiches (voir l’article : Mémorisez à l’aide de votre Smartphone http://orthoflonie.over-blog.com/2016/10/memorisez-a-l-aide-de-votre-smartphone.html).

 

Votre To do list :

- Commandez les annales de Nantes sur plusieurs années (mentionnez que vous souhaitez avoir plusieurs sujets, et renseignez-vous sur les coûts, en contactant les étudiants Nantais) ;

- Procurez-vous un bon bouquin pour vous préparer aux tests psychotechniques et à la culture G ;

- Lisez l’article Nantes 2016 : préparez les écrits pour plus de détails et sources, concernant la préparation de cette épreuve.

 

Maîtrise de la langue et composition

 

« Deuxièmement, QCM de Français. Je ne me le rappelle plus bien. Il y avait beaucoup de questions de synonymes je crois, et aussi des questions de vocabulaire. Puis le QCM de compréhension d'un texte scientifique. Il y avait plusieurs textes assez courts, portant sur le SIDA, la résistance aux antibiotiques et d'autres sujets intéressants, chacun suivi de questions à choix multiples, visant à évaluer la bonne compréhension du texte. Il fallait cocher toutes les affirmations vraies. Il y en avait toujours au moins une vraie. Pas trop compliqué. Après la pause déjeuner, nous avons eu la dissertation en 2 heures, sur un sujet portant sur les nouvelles technologies de communication. C'était une citation de je ne sais plus qui, et j'ai même oublié ce qu'elle affirmait, mais c'était intéressant à mon avis. » (Marie-Claire, admise en 2016)

 

Pour ce qui est des épreuves testant votre français, vous aurez de quoi vous occuper ! Les avis sont partagés, concernant la complexité de chacune :

- Au sujet de la maîtrise de la langue, on a entendu : « assez abordable », « alambiqué », « plus simple ». Les candidats ont trouvé que l’épreuve de compréhension de textes scientifiques était plutôt accessible ;

- Au niveau de la composition, certains ont trouvé le sujet « ambigu », « bateau », ont vécu des pannes d’arguments, avaient déjà travaillé ce thème en Prépa (la chance !) ;

- Au sujet du tableau d’orthographe : pour certains, c’était « vraiment dur », alors que pour d’autres, c’était « très facile » ; le texte à corriger a semblé « abordable » à plusieurs (il s’agissait d’un extrait de Titus d'Enfer de Mervyn Peake).

 

Pour vous préparer :

 

Pensez à consulter Nantes 2016 : préparez les écrits, dans lequel vous trouverez des liens intéressants pour préparer chaque épreuve.

 

Une fois les annales des épreuves en main, testez-vous et travaillez sur les lacunes qu’elles feront ressortir. Ne négligez rien !

 

J’ai rassemblé dans un livre toutes les méthodes qui m’ont aidée et qui m’ont également été suggérées par les candidats, au fil des années, pour préparer efficacement les épreuves du concours, dont la maîtrise de la langue. Un grand chapitre y est consacré, et je vous y renvoie donc, si vous en avez déjà fait l’acquisition.

 

En résumé :

- Soyez un crack en grammaire (le prérequis par excellence pour tous les concours !) ;

- Apprenez les règles d’orthographe et dressez des listes de mots épineux ;

- Abusez des dictées et textes à corriger (et surtout de l’analyse de vos erreurs par la suite !)

- Mémorisez le vocabulaire inconnu ;

- Entraînez-vous à l’épreuve de composition : vous trouverez la méthode de cette épreuve p.246 à 251 du livre, ainsi que des suggestions pour bien répartir votre temps (p.254).

 

Dernières recommandations pour le jour J (les mêmes que lors de l’édition 2016) :

 

Comme lors des années précédentes, au classement final, seules les notes de la composition française et de l’oral seront prises en compte. Ainsi, une fois vos épreuves d’admissibilité passées, vos résultats aux QCM n’auront plus aucune importance. Bonne nouvelle pour ceux qui seront retenus in-extremis, mauvaise nouvelle pour ceux qui négligeront la préparation de l’épreuve de composition !

 

Ce qu’il faut retenir : préparez-vous bien aux QCM et entraînez-vous régulièrement à l’épreuve de composition, pour mettre le plus d’atouts de votre côté, au classement final !

Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog