Le témoignage de Marina – Admise à Tours

Le témoignage de Marina – Admise à Tours

Marina a passé un bac S, avant de préparer son concours durant deux années, pour décrocher sa place à l’école de Tours. Voici son parcours et ses méthodes de travail pour réussir !

 

Son parcours

 

Je me suis lancée dans une prépa, juste après l'obtention de mon bac S, en 2015. J'ai fait 2 ans de prépa et j'ai réussi mon concours à la suite de ma 2ème année de prépa. J'en ai passé 9, la première année : Nantes, Amiens, Tours, Rouen, Paris, Toulouse, Lille, Nancy et Lyon. Ensuite, la deuxième année, j'ai passé Nantes, Toulouse, Caen, Tours, Paris, Bordeaux, Nancy, Rouen, Montpellier et Lille. J'ai me suis présentée aux oraux de Caen, Toulouse et Tours (j'ai décliné Rouen, car j'ai décidé d'aller à Tours).

 

Ses méthodes de travail

 

En dehors de mes cours à la prépa, je me fixais des objectifs à respecter, des horaires fixes. Tant que je n'avais pas fini telle chose, j'y restais. Je ciblais surtout la grammaire et le vocabulaire, qui me prenaient beaucoup plus de temps que les autres matières.

Je travaillais à l’aide des livres Vuibert et des annales en majorité. Je mémorisais en faisant des fiches et des cahiers de vocabulaire par exemple. Je marchais beaucoup au surlignage. Vert quand c'était acquis, orange quand c’était fragile et rouge, si ce n’était pas du tout retenu. Ensuite, je réécrivais ce que j'oubliais (j’ai une bonne mémoire d'écriture !). Je faisais aussi beaucoup de dictées et de textes à fautes pour l'orthographe. Je suis quelqu'un qui lit énormément, donc ça aide.

 

Les ressources qu’elle recommande

 

Je recommande les livres Vuibert. Ils sont superbement faits et très pratiques. Je me suis beaucoup aidée de l'ouvrage « Tout Le Français orthophonie fiches » de chez Hachette. Puis j'ai lu toutes sortes d'œuvres en rapport avec l'orthophonie, dont Le cri de la mouette, Sois bègue et tais-toi, Le scaphandre et le papillon…  et j'en passe !

 

Ses derniers conseils aux futurs candidats

 

Je recommande surtout de la persévérance. Il y aura beaucoup d'embûches et c'est un choix périlleux que de tenter l’orthophonie haha ! Les concours seront rudes mais quand il y a volonté et persévérance, il y a réussite. Assiduité aussi. Ne pas abandonner l'entraînement. Surtout, garder confiance en soi. Personne n'est nul. Tout le monde en est capable.

Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog