Le témoignage de Valentine – Admise à Clermont-Ferrand

Le témoignage de Valentine – Admise à Clermont-Ferrand

Valentine, 21 ans, a passé un bac L, avant de se préparer seule au concours durant deux années, en parallèle à une licence de Sciences du langage. Après plusieurs échecs, elle s’est finalement inscrite pour une année en prépa et a enfin décroché sa place à l’école de Clermont. Voici son parcours et les conseils motivants d'une candidate qui ne s'est jamais découragée !

 

Son parcours

 

J’ai obtenu un  bac L en 2014 avec l’idée de devenir orthophoniste déjà bien ancrée dans ma tête. J’ai décidé de me lancer dans la préparation du concours avec le CNED et en m’inscrivant en licence Sciences du langage. J’ai passé 3 concours cette première année : Limoges, Lyon et Montpellier. Sans surprise, je n’ai eu aucune admissibilité.

 

La prépa par correspondance n’était pas faite pour moi, je n’ai pas su m’organiser et  je ne réalisais pas encore la somme de travail qu’il allait falloir fournir (non, ne prenez pas peur !). Bien décidée à retenter ce concours, je continue une 2ème année de licence. J’ai cette fois-ci travaillé seule avec des annales trouvées sur Internet et un bouquin reprenant tout le Français. Malgré un réel travail fourni et 7 concours passés (Lyon, Limoges, Montpellier, Clermont-Ferrand, Besançon, Bordeaux et Toulouse), nouvel échec, je ne suis admissible nulle part.

 

Après une grosse remise en question, je décide d’arrêter la licence car elle me prend trop de temps sur la préparation du concours. J’opte finalement pour une année de prépa au cours Galien à Clermont. J’ai passé 6 concours (Lyon, Clermont, Besançon, Limoges, Toulouse et Montpellier) et là, miracle ! Je vais à l’oral de Lyon et Clermont. Et après les jours les plus longs de ma vie, je suis prise à Clermont !

 

Ses méthodes de travail

 

Pour mes méthodes de travail et mon organisation, je dirais que je n’en avais pas vraiment (ouh la mauvaise élève !). Je pense que cela reste personnel et dépend de chaque personne. Je me suis surtout organisée lors de l’année de Prépa. Je travaillais un peu chaque soir sur ce qu’on venait de voir dans la journée et qui me semblait important.

 

Pour la linguistique, je reprenais chaque week-end le vocabulaire vu pendant la semaine en plus de celui vu précédemment. Je faisais 2 dictées par semaine.  Après avoir saisi les nombreuses règles grammaticales, je m’entrainais régulièrement avec des annales.

 

Pour les tests psychotechniques, j’ai surtout entraîné mon esprit à la logique ! Plus on en fait, plus notre esprit va vite et reconnaît le mécanisme de fonctionnement des tests (séries alphabétiques, etc.).

 

Pour la culture G, je faisais des fiches que je relisais très souvent. Sinon, intéressez-vous au monde extérieur et suivez l’actualité !

 

Pour l’ensemble des matières, je pense qu’il est essentiel de réactiver ses connaissances de façon régulière car il faut tenir sur la durée !

 

Les ressources qu’elle recommande

 

Comme ressources, je peux conseiller le Vuibert où j’ai pioché de nombreuses annales. Le site QCM Plus est aussi très efficace ! Procurez-vous le livre «  Je vais vous apprendre à être admis en orthophonie » !

 

Ses derniers conseils aux futurs candidats

 

Le premier conseil que je pourrais donner est celui de bien choisir la ville du concours, il faut bien se renseigner sur ce qui tombe et sélectionner les épreuves qui vous correspondent le plus.

 

Ne bossez pas comme des forcenés, accordez-vous du temps : mieux vaut travailler par petites doses mais tenir la distance. Aérez-vous l’esprit !

 

Le soutien de ma famille et de mes amis a été primordial pour garder ma motivation.

 

Persévérez et motivez-vous malgré les résultats négatifs qui peuvent tomber. Certes, il ne faut pas se mentir, il faut fournir un travail énorme, mais si c’est le métier auquel vous aspirez, alors ne lâchez rien.

 

Enfin, croyez-en vous ! Je sais que c’est difficile, je suis passée par des moments de doute, de colère (j’ai eu le temps pendant 3 ans...!), mais entraidez-vous, croyez en vos capacités, c’est la clé de la réussite, vous pouvez le faire !

Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog