Marseille: les épreuves 2007

Épreuve de maîtrise de la langue française

(finie bien avant l’heure par la plupart. La cause: tu savais… ou pas !)


A chaque fois plusieurs réponses possibles étaient proposées.

I. Donnez la ou les bonnes définitions des mots suivants :
1. antienne :
2. hétaïre :
3. sellette :
4. grimaud :
5. salmigondis :
6. envi (à l’) :
7. spéculaire :
8. cauteleux :
9. rigodon :
10. phalanstère :
11. purpurin :

II. Dans des phrases données, identifiez les jeux de mots ou de lettres / les figures à cocher étaient les suivantes:
12. boustrophédon:
13. lac = cal:
14. anagramme:
15. acrostiche:
16. lipogramme:
17. les mots de chaque lettre commence par la même lettre:
18. contrepèterie:
19. calembour:
20. néologisme:
21. mot-valise:

III. Identifiez la figure de rhétorique soulignée (idem):
22. personnification :
23. anaphore :
24. oxymore :
25. métaphore filée :
26. zeugma :
27. métonymie :
28. antiphrase :
29. antithèse :
30. hyperbole :
31. allégorie :

Les réponses possibles qui étaient proposées, à connaître:

tautogramme, mots-valise, néologisme, anagramme, acrostiche, métaphore filée, hypallage, métonymie, synecdoque, ellispe, oxymore, antithèse, antiphrase, etc.


IV. Donnez la ou les bonnes définitions des expressions et locutions suivantes :
32. courir le guilledou:
33. trouver son chemin de Damas:
34. c’est un jocrisse:
35. la bailler belle:
36. cet homme, un raminagrobis:
37. descendre de son empyrée:
38. courir la prétentaine:
39. la caque sent toujours le hareng:
40. jeter le froc aux orties:
41. c’est un allobroge:
42. c’est un cautère sur une jambe de bois:

A qui mieux mieux (= en compétition)

V. Donnez la ou les bonnes définitions des mots suivants tirés de la mythologie, l’histoire ou la littérature:

Il s’agissait souvent de donner à la fois l’origine du nom et le sens pris aujourd’hui. Exemple du menthor: dans la mythologie il est le conseiller du fils d’Ulysse ; de là le sens actuel de guide spirituel.


43. Céladon :
44. Thébaïde :
45. Rodomont :
46. Mentor :
47. Janus :
48. Protée :
49. Myrmidon :
50. Egérie :
51. Argus :
52. Béotien :

VI. Donnez la ou les bonnes définitions des mots de la littérature classique des XIX et XXème siècles toujours en usage:
53. encan :
54. impétrer :
55. apostille :
56. trousser :
57. rapetasser :
58. interlope :
59. se goberger :
60. foucade :
61. concupiscence :
62. aménité :
63. zélote :
64. valétudinaire :
65. parentèle :
66. marmouset :
67. longanimité :
68. cacochyme :
69. vairon :
70. garance :

VII. Donnez la bonne réponse concernant les auteurs, titres et œuvres
71. « les grandes douleurs sont muettes »
A. Verlaine
B. Montaigne
C. Lamartine
D. Kant
E. Sartre

72. « oisive jeunesse à tout asservie »
A. Rimbaud
B. Voltaire
C. Montesquieu
D. Pascal
E. Racine

73. « nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles »
A. Claude Levi Strauss
B. Montesquieu
C. Pascal
D. Descartes
E. Paul Valéry

74. « vivre ce que vivent les roses »
A. Ronsard
B. Consolation à Duperier
C. Du Bellay
D. Chateaubriand
E. Les amours de Cassandre

75. « manger son blé en herbe »
A. Rabelais
B. Colette
C. Les faux monnayeurs
D. Gide
E. Mémoire d’Hadrien

76. « on ne meurt qu’une fois, et c’est pour si longtemps »
A. Voltaire
B. Mme de Sévigné
C. Rimbaud
D. Molière
E. Alfred de Vigny

77. « Big Brother vous regarde »
A. Aldous Huxley
B. 1984
C. Ionesco
D. L’archipel du Goulag
E. L’éternité pour demain

78. « à l’ouest rien de nouveau »
A. l’archipel du goulag
B. Faulkner
C. Erskine Caldwell
D. Erich Maria Remarque
E. Ernst Junger

79. « familles, je vous hais »
A. Vipère au poing
B. Rousseau
C. La mort du petit cheval
D. François Mauriac
E. Les nourritures terrestres

80. « Pataphysique »
A. Boris Vian
B. Alfred Jarry
C. La cantatrice chauve
D. Paul Eluard
E. La leçon

VIII. Justifier l’emploi du subjeonctif dans des phrases proposées, en indiquant le rapport entre la proposition principale et la subordonnée (concession, opposition, cause, etc.)


IX. Repérez les phrases (n°81 à 90) contenant des erreurs de vocabulaire, de construction syntaxique (ce qu’on appelle communément fautes de français)

Erreurs relevées:


- rue
passagère (passante)
- s’attabler
devant le damier (au)
- vous n’êtes pas sans
ignorer (savoir)
- un
soi-disant attentat (seulement avec des personnes)
- être passibles
d’être condamnés (+ nom)
-
causer avec le directeur
- pour varier les plaisirs, nous allons
débuter l’émission par un jeu
- la règle était claire : port d’armes
prohibées !
-
commémorer un anniversaire (on fête un anniversaire)
-
commettre un acte héroïque (on ne commet que des choses néfastes)
- reconnaissez que c’est
grâce à vous que cet accident est arrivé (à cause de)
- ce livre est
excessivement intéressant (extrêmement)
- cet élève a
demandé une question (posé)
- il s’est exclamé : « ces dix dernières années, quelle
décade ! » (décennie)

- pallier à un pb (pallier + nom)

- agoniser d’injures (agonir)

- le pallier des voisins (le palier / Verbe pallier)

- proposer une autre alternative (une alternative = déjà le choix entre deux possibilités)

- s’avérer faux (s’avérer = être vrai)

- opposer son veto (poser son veto, car veto veut déjà dire « j’oppose »)


Autres erreurs portant sur:

- concordance des temps
- paronymes
- pléonasmes


Epreuve de maîtrise de l’orthographe


Juste en temps car demandait bcp plus de réflexion que la langue française. Sachant que l’on a 90 minutes pour 90 questions, il faut faire vite!


Exemple pour une question:

Trouver les phrases dans lesquelles l’accord du participe passé est juste:

Phrase 1

Phrase 2

Phrase 3

Phrase 4

Phrase 5


Ce dont je me souviens:


  • Plusieurs questions demandant d’identifier les phrases contenant des fautes d’accord (d’adjectifs, de verbes, d’orthographe) / 5 phrases par question

On y trouvait : des accords d’adjectifs de couleur, de participe passé, de nombre (avec mille), de mots à l’orthographe difficile, l’accord de « quel que soit », …


  • Plusieurs questions proposant des listes de mots pour lesquelles il fallait donner le nombre de mots écrits avec ou sans fautes d’orthographe (amphitryon, dilemme…) : bcp de pif !
  • Beaucoup de questions liées aux accords du participe passé (notamment avec le verbe laisser), avec des pièges dans le genre des noms (exemple : ambre, amnistie, campanile, campanule, ébène, interligne, météorite, mânes, limbes, bésicles, œuvre, crêpe, pâques, amours, orge mondé, orgues, socques, pale, prémices, pores…).
  • Identifier le nombre de phrases dans lesquelles il y a des fautes de tous types (quelques verbes défectifs notamment)
  • Phrases dans lesquelles il fallait identifier le bon ou le mauvais emploi d’homonymes.

L’alène du cordonnier

Une servante accorte, un pic accore, tomber d’accord

Air/hère..

Une session parlementaire/ il est censé parler

Amène

Le lé du papier peint

Un faix est un fardeau

Dans son for intérieur

Un pinçon au doigt

Le rets

Du ris de veau

Un serin est un oiseau

Il est entaché

 

Merci encore à Julie pour tout ce travail! Et bonne chance aux candidats du 5 septembre, à Marseille!

sonia 09/02/2009 13:44

salut!!!je vais passer le concours à Marseille aussi etj'aurais voulu savoir si les premiers exercices (définitions de mots...) sont des QCM...ou pas!merci d'avance,et ton blog est génial! 

FLo 21/02/2009 17:40


Je pense que oui. La plupart des concours fonctionnent par QCM. A vérifier, mais ça m'étonnerait qu'on te demande de rédiger. En général, c'est de la correction automatique, donc, cases à cocher.


sonia 09/02/2009 13:44

salut!!!je vais passer le concours à Marseille aussi etj'aurais voulu savoir si les premiers exercices (définitions de mots...) sont des QCM...ou pas!merci d'avance,et ton blog est génial! 

laetitia 09/02/2009 11:45

merci infiniment pour ce blog. cette année je vais passer le concours a marseille et je voudrais essayer de l'avoir sans prépa et là ca m'indique bien ce que je dois réviser . merci vraiment beaucoup

Maya 01/09/2008 19:18

Salut! Merci beaucoup pour ce blog, il est vraiment très intéressant, et m'a beaucoup aidée dans mes révisions. J'ai une question, quand je cherche l'auteur de la citation "les grandes douleurs sont muettes" je trouve Sénèque dans Hippolyte. Donc, aucune réponse ne correspond ... Peux-tu m'aider? Merci ! =D

Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog