Lyon: expression écrite

En 2008, pas de résumé lu (pour ceux et celles qui s'inquiètent ), en revanche:

Un résumé tout de même:

Il s'agissait d'un article de Philippe Lambert, paru dans le magazine Sciences Humaines (N° 183 - juin 2007) et intitulé "La conscience emmurée". Vous pouvez vous procurer cet article en cliquant sur ce lien. Je ne le mets pas en ligne, car comme vous pourrez le voir, cet article est payant sur son site d'origine. Ca serait donc illégal (et je n'ai pas envie d'avoir les flics aux fesses!)

La seconde
épreuve consistait à rédiger deux textes d'une quinzaine de lignes:

- l'un par un enfant de 8 ans qui 
raconte, en sortant de l'école, que son institutrice a fait bouillir des herbes dans la classe et a demandé aux élèves d'enlever leurs chaussons
- l'autre, une lettre officielle, dans laquelle on demande le renvoi de l'institutrice, suite au récit de l'enfant (mal interprété par les parents: en réalité, l'institutrice avait acheté une nouvelle moquette et parfumait la classe avec du thym et du romarin (d'après les sources que j'ai trouvées!)

Sur ce, je vous souhaite de passer un agréable concours (il n'y a ni masque à oxygène, ni gilet de sauvetage au-dessus de vos sièges, donc, évitez le crash, s'il-vous-plaît!)

Mathilde 04/03/2010 21:07


Aujourd'hui, à Lyon, le résumé s'est transformé en épreuve de synthèse... Sacrée surprise!
Heureusement, le sujet d'expression écrite était quant à lui beaucoup plus drôle (quoique casse-tête): écrire une lettre exprimant l'amour ou la colère sans employer la lettre -m !


Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog