La technique du colmatage

Imaginez: vous partez faire une balade en mer sur un voilier.  Vous voguez depuis une bonne petite heure, quand tout à coup, vous vous rendez compte que votre bateau est plein de trous et que l'eau s'infiltre partout!
Que faire?
Vous essayez de tout colmater: vous comblez les trous avec des bouts de chiffons, des éponges... tout ce qui vous passe par la main!

Ok pour l'image, vous visualisez?
Parfait.
Préparer un concours d'orthophonie, c'est pareil. On colmate les trous. On a trop peu de temps pour refaire la coque, donc, on la joue ingénieux: on colmate.
Ce qui veut dire: pas la peine de combler des trous où il n'y en a pas. Cherchez vos lacunes, et travaillez dessus.
La grammaire, c'est pas votre truc? Parfait! On va bosser la grammaire.
Car, si vous ne colmatez pas ce trou-là, l'eau va se faire un plaisir d'en faire un gouffre!

La moindre petite fissure doit être prise très au sérieux! Ne restez pas sur un doute! Très mauvais, le doute! Posez des questions, parcourez le dictionnaire, et même la toile, bref, tout et n'importe quoi, mais TROUVEZ LA RÉPONSE!

Voilà le premier conseil qu'on m'a donné, quand je suis entrée en prépa, en septembre. Ne pas rester sur un doute!
Ensuite, vous gagnerez du temps à travailler vos faiblesses. Vos points forts ont déjà des bases solides, pas besoin de vous y attarder.
Et surtout, ne regardez pas ce que font les autres! C'est stressant d'entendre les gens dire: "oh moi, je dois réviser ça! et ça! ooooh"; "mince! c'est trop dur cette leçon, tout ce qu'il y a à réviser...".
Parfois, les faiblesses des autres sont communicatives: ce n'est pas parce que c'est difficile pour quelqu'un que ça l'est aussi pour vous! Regardez toujours votre bateau, et agissez en fonction de VOS lacunes. Sans quoi la panique des autres va vous gagner, et dans ces conditions, il est impossible d'être efficace!
Faites une liste de ce que vous ne maîtrisez pas, et soyez-lui fidèle!

Une fois qu'elle sera vide, vous pourrez comparer vos faiblesses avec celles des autres et agir en conséquence, si besoin il y a. Mais pour l'instant, voyez ce qui est le plus urgent chez vous, car c'est vous qui passerez le concours!

En résumé: il faut voir au plus urgent et au plus utile. Souvenez-vous: l'important n'est pas de travailler beaucoup, mais de le faire intelligemment. Si vous avez peu de lacunes, tant mieux! Vous pourrez passer plus de temps sur la culture générale! Si vous en avez beaucoup, en français ou en tests psychotechniques, bref, dans les thèmes qui sont le plus abordés au concours, et bien intéressez-vous en premier lieu à celles-ci. Et surtout: bannissez le doute!


FLooo 24/06/2009 14:12

DIs moi Flo, comment tu t'étais organisée pour réviser , parce que c'est ça qui me pose davantge problème, tu avais fait un planning?

FLo 31/08/2009 18:15


J'étais inscrite dans une école prépa, donc pour travailler, j'allais en cours tous les jours et je faisais mes devoirs...! Pour le reste, non j'ai pas vraiment fait de planning! Maintenant, faut
voir comment tu bosses toi, et ce que tu fais à côté de ta préparation au concours!


Miss Naboo 10/09/2008 19:43

merci pour ce jolie site qui a rebooster ma motivation !

océane 07/07/2008 12:34

je tenais à te féliciter! Ce blog m'a beaucoup aidé et n'a fait que renforcer ma motivation! Maintenant , je n'ai plus de doute... je vais réussir ce concours car ce métier doit être le mien! :) Encore merci!

Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog