Êtes-vous prêts à passer l'oral?

" Mais qu'est-ce qu'elle dit, celle-là! On n'a même pas encore passé les écrits que déjà, elle veut nous prendre la tête avec l'oral! Le boulet ! ! ! "

Hep, minute papillon! Avant de vous énerver, faites un petit avance-rapide de votre année de préparation. Là, on est fin septembre, octobre, novembre, bientôt Noël... puis après, eh bien, c'est janvier. Premiers stress, et vous serez déjà rassemblés dans un parc des expositions à claquer des dents en attendant les sujets de votre premier concours. Après ça, vous allez commencer à flipper dangereusement, parce que vous vous rendrez compte, soudain, que votre premier concours est passé, que votre second est pour la semaine suivante, et que c'est déjà mi-mars. Plus qu'un mois et demi pour bosser à fond les trois ( ou quatre? ) derniers concours, qui arriveront tous début mai. Si vous êtes plus sages que moi, vous n'aurez pas 2000 ans de culture générale à rattraper durant ce court laps de temps. En revanche, vous aurez suffisamment de boulot pour oublier de préparer vos oraux.

Manque de pot ou surplus de chance, vous serez convoqués à l'oral de Montpellier, pour certains, une semaine ( en étant optimiste ) après votre dernier écrit.

Et là, les copains, il sera beaucoup trop tard pour s'y préparer.

Donc, on enroule le film de votre année, on appuie sur PLAY, et on se pose très sérieusement la question:


Suis-je prêt(e) à passer l'oral?


Je vous propose une petite série de questions au préalable, pour faire le point, puis vous pourrez télécharger un long roman que je vous ai préparé avec amour... non, quand même pas, mais bon, quelles que soient les motivations, ça pourra toujours faire travailler votre imprimante et vous entraîner à la lecture. Avec un peu de chance, ça vous aidera aussi pour l'oral! Soyons fous!

    1. Que vous inspire cette épreuve?

a. J'ai peur!

  • parce que je ne suis pas à l'aise à l'oral

  • parce que j'ai foiré mes oraux du bac (français, langues... etc)

  • parce que je ne sais pas à quoi m'attendre

b. Il me tarde

  • parce que j'aime me confronter aux autres

  • parce que j'aime souffrir!

  • parce que je suis curieux de savoir ce qui m'attend

c. Rien

  • parce que pour aller à l'oral, il faut avoir l'écrit, et qu'à mon avis, j'aurai pas l'écrit!

  • parce que je ne sais pas en quoi ça consiste


    2. Êtes-vous joueur?

  • oui, je passe même trop de temps à préparer mes concours!

  • non, je passe trop de temps à préparer mes concours!

  • oui, mais pas en concours!


    3. Vous prenez-vous pour le nombril du monde?

  • mais quelle question!

  • fier ou rougissant, je dis « oui »

  • une auréole sur la tête, je nie


    4. Avez-vous déjà rêvé d'être un grand roi ou une reine merveilleuse?
  • décidément, elle est complètement barge, cette fille!

  • non, mais j'avoue avoir déjà imaginé que j'étais une célébrité adulée de tous!

  • oui, et d'ailleurs, il fut une époque où j'aurais souhaité en faire mon métier. Mais c'est parce que j'ignorais encore l'existence de cette fabuleuse profession qu'est l'orthophonie!

   
    5. Menteur ou extra-terrestre?
  • orthophoniste!

  • menteur

  • cousin d'E.T.

  
     6. Aimeriez-vous pouvoir vivre dans la tête de quelqu'un d'autre, pendant quelques instants?
  • non, ce serait violer son intimité!

  • non, j'aime trop être dans la mienne!

  • oui, comme ça je connaîtrais les QCM du concours avant tout le monde!

                    
        7. Feriez-vous une bonne recrue pour les services secrets?
  • oui: j'ai toujours adoré inventer des codes

  • non, la discrétion et moi, ça fait deux

  • j'ai dit que je voulais devenir ORTHOPHONISTE !


        8. Si votre oral se déroulait dans un avion et qu'on vous demandait de sauter en marche, choisiriez-vous un saut en parachute ou une chute libre?

  • ni l'un ni l'autre, je ne sauterai pas!

  • je comprendrais enfin pourquoi l'inscription au concours coûte aussi cher!

  • je sauterai sans me départir de mon sourire, car on m'a dit d'avoir l'air avenant à l'oral!



Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog