Nancy – Le témoignage de Cécile

Je prépare le concours depuis deux ans. J'ai suivi une fac de lettres à côté (licence 3 puis master). J'ai obtenu ma licence, mais je n'ai pas fait de mémoire en master. De toute façon, si je n'avais pas eu le concours, je serais allée à l'IUFM pour préparer le CRPE (concours d'instit).


Je ne suis pas pour la prépa concours, je trouve ça beaucoup trop cher pour ce que c'est. Avec de la bonne organisation, je suis certaine qu'on peut s'y préparer sans école préparatoire!


C'était la deuxième fois que je passais le concours de Nancy. J'avais aussi passé Besançon, Strasbourg en 2006 et retenté Strasbourg en 2007.


Ses méthodes de travail:


Comme le concours de Nancy est en septembre, j'ai profité de mes trois mois de vacances pour réviser. J'ai commencé par les bases, c'est-à-dire les bouquins type Bled pour l'orthographe, la grammaire, la conjugaison.

D'ailleurs le Bled fait un excellent bouquin pour les conjugaisons, avec des exercices! J'utilisais également des bouquins axés sur le concours type Foucher et Vuibert et un bouquin pour les tests psychotechniques.

Le dernier mois j'ai rajouté les annales.


J'ai travaillé toute seule, mais je surfais pas mal sur Orthomalin et Forum Orthophonie et Logopédie dès que j'avais une question. C'est très agréable davoir une réponse rapidement à ses questionnements.


Comment elle a vécu cette préparation:

C'est la galère une préparation au concours! Il faut être certain d'avoir l'envie de réussir avant, et l'eye of the tiger, comme Rambo!

Parce qu'il ne faut pas se leurrer, on va peut-être bien réviser, mais y a 200 nénettes qui auront aussi bien travaillé! Il faut aussi avoir du soutien (petit copain, amis, parents). J'ai été beaucoup soutenue et je pense que c'est aussi grace à ça que j'ai réussi.

Je suis passée du plus bas au plus haut pendant la préparation, mais je sais que réviser régulièrement aide à se sentir en confiance.


La confiance en soi c'est primordial!


La préparation des oraux

Je me suis d'abord très bien renseignée sur les oraux, grâce à une amie qui avait réussi l'année dernière. Il faut savoir exactement comment se déroule l'épreuve.

Ensuite, pour Nancy, il y a une épreuve d'articulation (lecture de texte). Là je me suis entraînée à lire tous les jours, devant ma grand-mère (qui était metteur en scène au théâtre du village) et devant mes proches. J'ai eu beaucoup de chance aussi: n'ayant pas encore les résultats de l'écrit, j'ai commencé les cours de l'IUFM. J'ai demandé un rendez-vous à un professeur de français qui m'a donné d'excellents conseils pour les oraux, et qui m'a montré comment bien lire.

Pour l'épreuve d'entretien (lecture + questions sur texte + questions sur motivation etc...): j'ai d'abord fait des listes des choses importantes: mes motivations, quelles sont les qualités requises pour ce travail... mais jamais de phrases, que des mots-clé.

Ensuite des amis m'ont fait des jurys, type "conditions réelles" pour me préparer.

lilo 27/03/2008 21:15

Bonjour! je souhaite egalement faire une fac de lettres pour tenter les concours et l'iufm en plan b mais tu parles de l iufm comme si on n'y entrait pas sur concours, tu l'as réussi pour y aller qd même! C'est difficile? Merci et bonne continuation!

Grayscale © 2014 -  Hébergé par Overblog